Les troubles des apprentissages

Les parents et les enseignants ont développé aujourd’hui une très grande vigilance à l’égard du développement scolaire et comportemental de leur enfant. De plus en plus d’élèves sont orientés vers des psychologues, des orthophonistes ou des centres hospitaliers pour remédier à des difficultés scolaires. Mais attention, une rééducation sur le long terme n’est pas forcément utile pour tous. La solution ne consiste pas à médicaliser systématiquement « les cinq derniers de chaque classe ! ».

Il est donc essentiel de faire la part entre les enfants ou les jeunes qui ont tout simplement besoin de soutien scolaire et ceux qui souffrent effectivement d’un trouble « dys- » ou d’un trouble déficitaire de l’attention (avec ou sans hyperactivité) non diagnostiqué, et qui ont besoin, à ce titre, d’un diagnostic précoce et de soins adaptés.

Les centres de référence des troubles des apprentissages (implantés dans des centres hospitaliers) ne peuvent être un lieu de consultation de première intention : débordés par un afflux de demandes, ils constituent de fait un véritable «goulot d’étranglement» générant des délais d’attente pouvant aller jusqu’à 8 ou 10 mois pour une première consultation. Cette situation est bien sûr difficile aussi bien pour les parents que pour les professionnels : outre l’effet anxiogène de tels délais d’attente, chaque mois perdu peut être décisif pour l’évolution du jeune en situation d’échec.

La démarche neuropsychologique au sein d’Aloïs apporte une réponse à l’ensemble de cette problématique. Notre objectif est d’accueillir tout enfant à partir de 6 ans, même sans prescription d’un médecin, dans un délai rapide, afin d’apporter des réponses précises aux parents sur les questions qu’ils se posent : structure de l’intelligence, existence d’une pathologie ou non, nécessité d’une rééducation ou non, etc.

L’expérience et le réseau de contacts de l’association Aloïs permettent ensuite, si besoin, une orientation personnalisée de l’enfant, par exemple vers un centre adapté, un médecin spécialiste ou un paramédical. Le compte-rendu du bilan réalisé par le neuropsychologue fournit une expertise sur laquelle pourront  s’organiser le suivi et la rééducation.

Le coût global du bilan est de 450 euros (possibilité de régler en plusieurs fois).

Les cabinets se situent :
• au 53, rue de l’Abbé Groult 75015
Paris, France. Métros : Convention, Vaugirard (Adolphe
Chérioux), Félix Faure. Bus : 39, 80, 62

• à Caluire-et-Cuire (69) ou à domicile dans le Grand Lyon

En savoir plus sur www.alois-enfant.fr ou par téléphone au 0 810 09 10 13 ou 01 45 41 39 57.