L’épuisement professionnel / le burn-out

De plus en plus de personnes, pleinement engagées dans leur activité professionnelle, se retrouvent en situation d’épuisement, réel ou ressenti, pouvant être accompagné d’anxiété, de troubles du sommeil, voire de dépression ou d’addictions.

Ces situations engendrent des troubles cognitifs caractérisés par des difficultés de concentration, d’attention, de mémoire ainsi que des troubles plus globaux de résolution de problème dans la vie quotidienne. Sont principalement concernées les fonctions exécutives : attention, concentration, organisation, souplesse mentale, jugement,raisonnement, etc.

Il en résulte des difficultés non seulement cognitives mais également comportementales, affectives et/ou sociales (familiales, professionnelles, relationnelles).

Quelques chiffres :
Une enquête menée en janvier 2015 par l’Institut Think pour le cabinet de conseil Great Place to Work montre que près de deux salariés sur dix (17%) se disent potentiellement en situation de burn-out. Les premiers concernés sont les professions intermédiaires, les cadres ou les managers (56%), ainsi que les femmes (53%) et les salariés âgés entre 45 et 54 ans (53%), détaille La Tribune.
Absentéisme : selon le rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 50 à 60 % des journées de travail perdues dans l’Union européenne ont un lien avec le stress au travail.

DEFINITIONS :
• «L’épuisement professionnel est un état permanent, négatif, lié au travail chez des individus normaux ; il se caractérise essentiellement par une fatigue générale, du stress, un sentiment de diminution des compétences et d’une attitude dysfonctionnelle à l’égard du travail» (Schaufeli et Enzmann-1998):
• «Il se caractérise par un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail» (OMS-2012)

Aloïs propose :
– des évaluations neuropsychologiques pour évaluer le retentissement cognitif d’une situation d’épuisement professionnel
– des formations en entreprise sur la prévention du burn-out et les techniques de réduction de stress

Bibliographie :


• « Ne plus craquer au travail », Dr Dominique Servant. Editions Odile Jacob, 2010
• « La société en burn-out », Dossier Le cercle psy, Mai 2015
• « Le stress au travail. Prévention et prise en charge en thérapies comportementales et cognitives », Dr Dominique Servant, 2013
• « Soigner le stress et l’anxiété par soi-même », Dr Dominique Servant, Editions Odile Jacob, 2003.
• « Stress et cognition », Ferreri et al., Act. Méd. Int. –Psychiatrie, Décembre 2004.
• « Le stress au travail : de la performance à la souffrance », Docteur Patrick Légeron, Droit Social, 2004
• « Le burn-out dans l’économie sociale et solidaire, on en parle? », Lelay et al., Tribune, Août 2016.